Chargement Évènements

Prochains Évènements › Friday Lunch Meetings

Navigation par liste

septembre 2018

Friday Lunch Meeting, Christian de Perthuis et Boris Solier, 14 septembre 2018

14 septembre 2018

Christian de Perthuis, (Professeur à l’Université Paris-Dauphine – Fondateur de la Chaire Economie du Climat) et Boris Solier (Maître de Conférences à l’Université de Montpellier – Co responsable du Pôle Transitions Energétiques de la Chaire) nous présenteront leur article  La transition énergétique face au tempo de l’horloge climatique    ▶Pour vous inscrire   Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse: flm@ChaireEconomieduClimat.org   Chaire Economie…

Christian de Perthuis, (Professeur à l’Université Paris-Dauphine – Fondateur de la Chaire Economie du Climat) et Boris Solier (Maître de Conférences à l’Université de Montpellier – Co responsable du Pôle Transitions Energétiques de la Chaire) nous présenteront leur article  La transition énergétique face au tempo de l’horloge climatique 

 
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse: flm@ChaireEconomieduClimat.org

 

Chaire Economie du Climat

Palais Brongniart, 28 Place de la bourse – 75 002 Paris

FLM- Salle du Séminaire – 4è étage (12.30 pm – 2 pm)

Voir les détails de l'événement

Friday Lunch Meeting, Mouez Fodha, 21 septembre 2018

21 septembre 2018
portrait de Mouez Fodha

Mouez Fodha (PSE, Université Paris 1) parlera de son article à paraître : « Environmental Tax Reform under debt constraint » le 21 septembre 2018 à la Chaire Economie du Climat.

Programme
Mouez Fodha (PSE, Université Paris 1) parlera de son article à paraître : « Environmental Tax Reform under debt constraint »
 
Résumé
Cet article analyse les impacts de l’ « Environmental Tax Reform » (ETR), avec un ratio dette/PIB contraint.
Un modèle de générations imbriquées avec pollution est utilisé, où la dépense publique pour la dépollution est financée par le produit des taxes et la dette publique. Nous montrons qu’un ratio dette/PIB constant n’est pas un obstacle à la création du double-dividende, c’est à dire l’augmentation simultanée de (i) la qualité environnementale, (ii) la consommation agrégée.
 
En premier lieu, si le stock de capital est faible et que le niveau de dépollution est suffisamment grand, la réforme fiscale devrait comprendre une augmentation de la taxe environnementale, compensée par une diminution de l’impôt sur le revenu.
Deuxièmement, le produit de la taxe environnementale peut renforcer la réduction du ratio dette/PIB: ce travail donne les conditions sur le niveau initial de la taxe et le ratio dette/PIB tels qu’une augmentation de la taxe, compensée par une réduction du ratio dette/PIB, peut également conduire au double-dividende.
 
Nous en concluons que la crise de la dette publique ne devrait pas compromettre la réforme de la fiscalité environnementale, mais au contraire, les revenus issus de la taxe pourraient partiellement en être la solution.
 
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse: flm@ChaireEconomieduClimat.org

 

Chaire Economie du Climat

Palais Brongniart, 28 Place de la bourse – 75 002 Paris

FLM- Salle du Séminaire – 4è étage (12.30 pm – 2 pm)

Voir les détails de l'événement
+ Exporter les évènements