Ils parlent de nous

Vers une logique de marché pour l’électricité en France ? Faut-il s’en réjouir? par Jacques Percebois et Boris Solier

Publié le 03 avril 2018

Inscrite en filigrane dans les directives d’ouverture à la concurrence du secteur énergétique en Europe, la fin des tarifs réglementés de vente (TRV) pour l’électricité comme pour le gaz est aujourd’hui une recommandation explicite de la Commission européenne. En France, ces tarifs sont régulièrement dénoncés par les fournisseurs alternatifs d’énergie qui estiment qu’ils ne sont pas fixés à leurs bons niveaux, ce qui donne lieu parfois à un réajustement des prix par le Conseil d’Etat.

Fin novembre 2017, l’Anode (Association nationale des opérateurs détaillants en énergie) a publié un livre blanc rappelant la nécessité de supprimer ces tarifs réglementés pour permettre à la concurrence de se développer librement dans le secteur de l’énergie.

Lire l’article