Chargement Évènements

Évènements passés › Friday Lunch Meetings

Navigation par liste

septembre 2022

Friday Lunch Meeting Recherche, Adrien Fabre, 16 septembre 2022

16 septembre 2022

Intervenant

Adrien Fabre est chargé de recherche CNRS au CIRED

Titre 

Fighting Climate Change: International Attitudes Toward Climate Policies

Résumé
À l’aide de nouvelles enquêtes auprès de plus de 40 000 répondants dans vingt pays qui représentent 72 % des émissions mondiales de CO2, nous étudions la compréhension et les attitudes à l’égard du changement climatique et des politiques climatiques. Nous montrons que, dans tous les pays, le soutien aux politiques climatiques dépend de trois facteurs clés : l’efficacité perçue des politiques en matière de réduction des émissions, leurs effets distributifs perçus sur les ménages à faible revenu (préoccupations d’inégalité) et les gains et les pertes de leur propre ménage. Nous montrons également que les informations qui répondent spécifiquement à ces préoccupations clés peuvent augmenter considérablement le soutien aux politiques climatiques dans de nombreux pays. Expliquer comment les politiques fonctionnent et qui peut en bénéficier est essentiel pour favoriser le soutien politique. Rendre les gens plus préoccupés par le changement climatique n’est pas une stratégie efficace pour favoriser le soutien politique. En outre, nous identifions plusieurs facteurs socio-économiques et de style de vie – notamment l’éducation, les tendances politiques, l’utilisation de la voiture et la disponibilité des transports en commun – qui sont significativement corrélés à la fois aux opinions politiques et au raisonnement et aux croyances générales sur les politiques climatiques. Pourtant, il est difficile de prédire les croyances ou les opinions politiques en se basant uniquement sur ces caractéristiques.
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu exceptionnellement de 12.00 pm – 1.30 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

juin 2022

Friday Lunch Meeting Recherche, Raja Chakir, 17 juin 2022

17 juin 2022

Intervenant

Raja Chakir est Directrice de recherche, Paris-Saclay Applied Economics, INRAE-AgroParisTech.

Titre 

L’impact du changement climatique sur les prix des terres agricoles : une analyse ricardienne répétée

Résumé
Les analyses ricardiennes de la valeur des terres agricoles sont devenues une pierre angulaire de la littérature évaluant les impacts du changement climatique sur la valeur de l’agriculture. Cependant, les préoccupations concernant l’absence d’une stratégie économétrique formelle pour traiter les caractéristiques des terres agricoles omises ont soulevé des doutes quant à l’identification de ces impacts. Cet article propose une méthode originale d’estimation de modèles ricardiens à effets fixes plot pour contrôler les variables omises confondantes. Plus précisément, nous utilisons des données de vente répétée au niveau de la parcelle pour étudier comment les différences de prix des terres agricoles sont expliquées par des différences de conditions climatiques entre deux dates de vente en France de 1996 à 2019. Nous montrons que, par rapport à nos estimations ricardiennes répétées, la norme Les analyses ricardiennes aboutissent à des avantages artificiellement faibles du changement climatique. En particulier, nos estimations ricardiennes répétées indiquent que des étés plus chauds devraient profiter à l’agriculture française, en totale opposition avec nos estimations ricardiennes groupées ou avec le reste de la littérature. Nos résultats ricardiens répétés sont robustes à plusieurs spécifications, définitions de longueur du climat et sous-échantillons. Nos simulations suggèrent que le biais de la variable omise dans les analyses ricardiennes standard conduit à une sous-estimation des impacts des futurs changements climatiques comprise entre 56 % et 96 %.
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

mai 2022

Friday Lunch Meeting Recherche, Akshaya Jha, 20 mai 2022

20 mai 2022

Intervenant

Akshaya Jha est Professeur adjoint d’économie et de politique publique.

Institution : Heinz College of Information Systems and Public Policy, Carnegie Mellon University.

Titre 

Coûts de démarrage et pouvoir de marché : les leçons de la transition vers les énergies renouvelables

Résumé
 
Les entreprises s’attendent à récupérer les coûts fixes nécessaires pour démarrer la production en réalisant des bénéfices d’exploitation positifs au cours des périodes ultérieures.
Nous développons un cadre dynamique pour calculer la série de prix et les allocations de production des centrales qui minimisent les coûts de production pour répondre à la demande d’électricité et permettent de récupérer les coûts de démarrage encourus par les centrales électriques à combustibles fossiles. En utilisant ce cadre, nous montrons que les comparaisons statiques des prix de marché observés et des coûts marginaux peuvent surestimer les rentes attribuables au pouvoir de marché sur un marché de l’électricité où les centrales électriques arrêtent et démarrent fréquemment la production en réponse à la production des panneaux solaires sur les toits.
Nous estimons que les augmentations de la capacité solaire correspondent à des augmentations des bénéfices d’exploitation totaux réalisés par les centrales à combustibles fossiles parce que la concurrence s’affaiblit au coucher du soleil.
Les centrales déplacées par la production de panneaux solaires pendant la journée doivent engager des coûts de démarrage pour être compétitives le soir, ce qui réduit le nombre d’usines fonctionnant le soir et augmentant ainsi la capacité des entreprises à exercer un pouvoir de marché.
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

avril 2022

Friday Lunch Meeting Débat, Emmanuel Combet, 15 avril 2022

15 avril 2022

Intervenant

Emmanuel Combet est chercheur, économiste sénior à la Direction Exécutive Prospective et Recherche de l’ADEME, coordinateur du programme de prospective.

Titre 

Scénarios Ademe « Transition(s) 2050 » : Quatre scénarios de transition vers une neutralité carbone en France

Résumé
 
Face à l’urgence climatique, les changements à opérer sont d’une telle ampleur qu’il est pourtant indispensable d’accélérer les débats sur les choix de société à conduire, d’autant que le chemin à emprunter reste encore flou, voire inconnu, pour les décideurs et les citoyens.

C’est pourquoi l’ADEME a souhaité soumettre au débat quatre chemins « types », cohérents et contrastés pour conduire la France vers l’objectif de neutralité carbone en 2050.

Cet exercice de prospective inédit repose sur deux ans de travaux d’élaboration, la mobilisation d’une centaine de collaborateurs de l’ADEME et des échanges réguliers avec un comité scientifique et des partenaires et prestataires extérieurs, spécialistes des différents domaines.

Ce séminaire sera l’occasion de faire un tour d’horizon et de discuter de ce travail, des méthodes mobilisées et des analyses réalisées, ainsi que des informations et des enseignements que l’on peut en tirer.

Les documents publiés, la présentation des scénarios et les principaux enseignements sont disponibles en ligne ici 

 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

mars 2022

Friday Lunch Meeting Recherche Jean-Philippe Nicolaï, 18 mars 2022

18 mars 2022

 

Intervenant

Jean-Philippe Nicolaï est Professeur d’Économie à Grenoble INP- Génie Industriel, membre du laboratoire Gael.

Titre 

« Les certificats de sobriété numérique comme instrument de régulation de la pollution numérique » co-écrit avec Lise Péragin (M2 EEET Paris-Saclay)

Résumé
 
L’objectif de cet article est d’étudier la pollution numérique et de s’interroger sur la possibilité d’instaurer des certificats de sobriété numérique qui auraient pour vocation de promouvoir des investissements ou des changements de pratiques en matière de sobriété numérique. Ce projet s’inspire du concept des certificats d’économie d’énergie qui ont été mis en place dans plusieurs pays européens. Le principe serait de mettre en œuvre des obligations portant sur certains acteurs du numérique afin de réaliser des investissements en sobriété numérique.
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

février 2022

Friday Lunch Meeting Recherche Imelda, 18 Février 2022

18 février 2022

Intervenant

Imelda, Professeur adjoint d’économie à l’Institut universitaire, Genève.

Titre 

Pouvoir de marché et exposition aux prix : leçons à tirer des changements dans la réglementation des énergies renouvelables

Historique
 
Nous fournissons des résultats théoriques et empiriques concernant les implications sur le pouvoir de marché de différents types de régimes de soutien aux énergies renouvelables sur les marchés de l’électricité. En particulier, nous cherchons à comprendre comment l’exposition des énergies renouvelables aux fluctuations des prix de gros affecte le degré global de pouvoir de marché. Théoriquement, nous constatons que protéger les énergies renouvelables des fluctuations de prix est efficace pour limiter le pouvoir de marché sur des marchés relativement concentrés. Empiriquement, nous tirons parti de plusieurs changements de courte durée apportés aux mécanismes de soutien aux énergies renouvelables sur le marché espagnol de l’électricité et constatons que le passage d’une tarification fixe à une tarification basée sur le marché a entraîné une réduction de 2 à 4 % de la marge moyenne prix-coût.
 
Informations pratiques
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

 

Voir les détails de l'événement

janvier 2022

Friday Lunch Meeting Recherche Emmanuel Hache, 21 janvier 2022

21 janvier 2022

 

Intervenant

Emmanuel Hache est économiste-prospectiviste dans le département Économie et Evaluation environnementale d’IFP Énergies nouvelles. Docteur en Sciences économiques de l’université Paris I et habilité à diriger des recherches de l’Université Paris-Nanterre. Il est directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et chercheur associé à Economix (EconomiX-CNRS, Université Paris Nanterre). Il est le porteur du projet GENERATE (Géopolitique des énergies renouvelables et analyse prospective de la transition énergétique), qui a reçu un financement de l’Agence nationale de la recherche (ANR) entre 2017 et 2020.

Titre 

Méthodologie prospective d’évaluation des besoins en matériaux de la transition énergétique.

Résumé
 
Dans le contexte de la transition énergétique, la criticité des matériaux (cobalt, cuivre, lithium, nickel, etc.) entrant dans la composition des technologies bas-carbone pourrait être exacerbée par la hausse de leur consommation. L’objectif de cette présentation est de proposer une méthodologie prospective basée sur le modèle Times Markal développé à IFPEN pour évaluer les consommations des matériaux à l’horizon 2050 et les politiques publiques nécessaires à la réduction de la criticité.
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

Friday Lunch Meeting Recherche Exceptionnel, Anna Alberini, 14 janvier 2022

14 janvier 2022

 

Intervenant

Anna Alberini a obtenu son doctorat en économie de l’Université de Californie à San Diego. Elle est professeur au Département d’économie agricole et des ressources de l’UMD. Elle enseigne actuellement l’économétrie de niveau doctorat et un cours de premier cycle sur l’économie du changement climatique, et supervise de nombreux projets de recherche aux cycles supérieurs et au premier cycle. Elle est économiste de l’énergie et économiste de l’environnement avec un intérêt particulier pour l’économie de la santé et de la sécurité et l’évaluation non marchande. Ses recherches en économie de l’énergie portent sur la demande énergétique résidentielle, les décisions en matière d’efficacité énergétique et les conséquences de telles décisions, les politiques visant à façonner la demande énergétique résidentielle, ainsi que sur l’économie de carburant des véhicules et les décisions de conduite. Alberini est actuellement membre du comité de rédaction de The Energy Journal, de l’International Advisory Board of Energy Policy et éditeur associé de Energy Efficiency. Elle est également présidente du comité consultatif de l’American Statistical Association auprès de la US Energy Information Administration et a déjà siégé à deux reprises au US EPA Science Advisory Board—Environmental Economics.

Titre 

Competing Forces in the German New Car Market:How do they Affect Diesel, PHEV, and BEV Sales? par Anna Alberini, Marco Horvath et Colin Vance.

Présentation PowerPoint

Résumé
 
Les réglementations de l’Union européenne obligent les constructeurs automobiles à se conformer à des objectifs spécifiques de taux d’émissions de CO2 des véhicules neufs qu’ils vendent. Les objectifs ont été resserrés à intervalles réguliers depuis le début du programme réglementaire en 2012. Les directives de l’UE visent également à atteindre une flotte à zéro émission d’ici 2035. En outre, plusieurs États membres ont adopté des mesures pour encourager les ventes de véhicules à faibles émissions et véhicules électriques (VE).Nous examinons le rôle de ces politiques – par rapport aux déterminants «traditionnels» des ventes de voitures, tels que les taxes et les prix du carburant, les ordonnances locales interdisant aux véhicules diesel d’entrer dans des zones spécifiques et l’infrastructure de recharge des véhicules électriques – en utilisant les données sur les ventes de voitures neuves en Allemagne à partir de janvier. 2014 à mars 2020. Avec plus de trois millions de voitures neuves vendues chaque année, une flotte de plus de 48 millions (en 2019) et une industrie automobile renommée, l’Allemagne est le plus grand marché automobile d’Europe. Les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves vendues en Allemagne ont diminué à un rythme rapide jusqu’en 2016 environ, puis se sont stabilisées et ont même légèrement augmenté à mesure que la part des véhicules diesel diminuait. Certaines de ces voitures diesel « manquantes » semblent avoir été remplacées pour la plupart par des véhicules à essence conventionnels. Les hybrides, les hybrides rechargeables et les véhicules électriques ont augmenté, mais de manière moins que proportionnelle. En Allemagne, la taxe annuelle sur la circulation des voitures est liée au taux d’émission de CO2 des véhicules, pénalisant les véhicules avec des moteurs plus gros, des moteurs diesel et un taux d’émissions de CO2 par km plus élevé (Alberini et Horvath, 2021). Depuis 2016, des rabais substantiels ont été offerts aux conducteurs qui achètent tous les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Des inquiétudes ont cependant été exprimées quant à savoir si l’infrastructure de recharge reste une contrainte limitante à l’achat de véhicules électriques (Illmann et Kluge, 2020 ; Sommer et Vance, 2021) et si les subventions aux bornes de recharge sont plus efficaces que les remises aux consommateurs (Cole et al. ., 2021). En outre, certaines zones métropolitaines d’Allemagne ont adopté ou envisagent d’adopter des interdictions de véhicules diesel par souci de problèmes de pollution locaux, une tendance qui a partiellement chevauché le scandale du « Dieselgate » de Volkswagen. Nous utilisons un ensemble de données de panel documentant les données sur les ventes de voitures neuves au niveau du Bundesland (État) de 2014 au début de 2020 pour examiner lequel de ces facteurs semble avoir été le plus efficace pour façonner les ventes de voitures neuves. Nous exploitons la variation des taxes, des coûts de carburant et des remises selon les types de voitures et au fil du temps, ainsi que la variation des ordonnances d’interdiction du diesel et de l’infrastructure de recharge selon les lieux et au fil du temps. Notre objectif est de démêler l’effet de chaque facteur et politique, d’évaluer la contribution de chacun aux modèles de vente de voitures neuves et aux émissions de CO2, et d’examiner l’hétérogénéité de ces effets dans différentes parties du pays.
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

décembre 2021

Friday Lunch Meeting Débat Joseph Dellatte, 17 décembre 2021

17 décembre 2021

Intervenant

Joseph Dellatte est Chercheur junior postdoctoral au Joint Research Project for Renewable Energy Economics, Kyoto University (Japon)

Titre 

COP26 : des promesses de Paris aux actions concrètes ?

Résumé
 
Six ans après l’Accord de Paris, la COP26 est l’élan le plus important pour que les pays du monde se mettent d’accord sur des voies concrètes pour atteindre l’objectif de 1,5 degré. Les questions critiques du sommet englobent l’amélioration des CDN, la décision sur des plans de financement solides pour les pays en développement, la production de nouveaux partenariats public-privé pour les percées technologiques et la finalisation du règlement de Paris, en particulier sur l’article 6. Ce séminaire discutera des réalisations de la COP 26 sur ces questions critiques. . En outre, il engagera davantage la discussion sur les graves défis politiques entourant l’application de l’article 6 et les résultats d’atténuation transférés au niveau international.
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
 
En raison du contexte sanitaire, l’inscription au séminaire se fera en distanciel uniquement

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement

novembre 2021

Friday Lunch Meeting Debat Laura Foglia, 19 novembre 2021

19 novembre 2021

Intervenant

Laura Foglia est consultante en transition vers une mobilité bas carbone et directrice de projets Mobilité au think tank The Shift Project. Diplômée en Économie Politique (Bocconi Milan) et en Management (HEC Paris), elle s’est spécialisée en Transports à l’ENPC à Paris. Après avoir travaillé auprès d’organismes internationaux, elle a été pendant 12 ans consultante et directrice de projets de planification des transports chez Systra (filiale d’ingénierie de RATP et SNCF), puis cheffe de mission chez Ile-de France Mobilités, et responsable du pôle Études de Transport et Mobilité du groupe Artélia. Elle intervient régulièrement en tant que conférencière dans les Mastères et Formations Continues (ENPC, Ihédate, CNFPT ….), auprès des organismes de l’Etat (ADEME, France Mobilités, CEREMA, …) et des collectivités locales, et anime des ateliers de sensibilisation et accompagnement au changement dans le domaine de la transition vers une mobilité bas carbone.

Titre 

Décarboner la mobilité dans les territoires

Résumé
 
Cette présentation est issue d’un projet réalisé par Laura Foglia dans le cadre du Think Tank The Shift Project, le « Guide pour une mobilité quotidienne bas-carbone ». Le projet, qui s’est déroulé sur un an, a consisté à explorer les actions et les politiques les plus pertinentes pour décarboner la mobilité quotidienne dans les territoires, avec un focus particulier sur les zones de moyenne densité et sur les leviers d’action actionnables à court terme (un mandat municipal). Il s’est nourri de nombreux retours d’expérience auprès des Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM), des agences d’urbanisme, des référents mobilité en entreprise et autres interlocuteurs (exploitants des transports, associations vélo, etc.).
 
Pour en savoir plus sur Laura Foglia
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org
 
Informations pratiques
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2.00 pm
Vous pourrez y assister au Palais Brongniart ou via l’outil Zoom.

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

1. Si vous avez sélectionné le mode « en ligne » le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

2. Si vous souhaitez participer à notre événement en présentiel voici notre adresse :

Palais Brongniart, 28 Place de la bourse – 75 002 Paris

FLM- Salle du Séminaire – 4è étage 

Pour recevoir des invitations aux FLM, présenter vos ouvrages/articles ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Voir les détails de l'événement
+ Exporter les évènements