Chargement Évènements

Évènements passés › Organisés par la Chaire

Navigation par liste

septembre 2021

Friday Lunch Meeting Débat Nicolas Rochon, 17 Septembre 2021

17 septembre 2021

 

Intervenant

Nicolas Rochon fondateur et président d’RGREEN INVEST

Titre 

En 2020, Nicolas Rochon écrit un livre « Ma transition énergétique » dédié aux partenaires historiques qu’il accompagne depuis une dizaine d’années. Ce recueil de témoignages donne ainsi l’occasion de revenir sur l’histoire du développement des énergies renouvelables en France et de comprendre les enjeux environnementaux sous-jacents à travers le regard d’un entrepreneur convaincu que la finance verte a un rôle décisif à jouer afin d’allier croissance économique et respect de l’environnement.

Historique
 
Nicolas Rochon fondateur et président d’RGREEN INVEST compte parmi les pionniers de la finance verte en France. Sa société de gestion indépendante, devenue récemment entreprise à mission, est spécialisée dans l’investissement et le financement d’infrastructures liées à la production d’énergies renouvelables et à l’adaptation aux changements climatiques. Cette dernière gère un portefeuille d’actifs d’1,3 milliard d’euros et a contribué, via ses solutions de financement sur mesure, au développement de plus de 500 projets en France et en Europe. En ayant participé à l’installation de 2,6 GW de puissance installée tout en évitant l’émission de plus de 550 000 tonnes de CO2, RGREEN INVEST se place désormais comme un acteur incontournable de la transition énergétique et de l’adaptation aux changements climatiques.
 
Informations pratiques
 
Notre Friday Lunch Meeting aura lieu de 12.30 pm – 2 pm
 
Vous pourrez y assister au Palais Brongniart ou via l’outil Zoom.

Pour y participer nous vous invitons à vous inscrire ici

1. Si vous avez sélectionné le mode « en ligne » le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée.

2. Si vous souhaitez participer à notre événement en présentiel voici notre adresse :

Palais Brongniart, 28 Place de la bourse – 75 002 Paris

FLM- Salle du Séminaire – 4è étage 

Pour recevoir des invitations aux FLM, présenter vos ouvrages/articles ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

 

 

Voir les détails de l'événement
Gratuit

Webinaire « Market and regulatory designs for energy storage », Mercredi 8 septembre 2021

08 septembre 2021

Webinaire en anglais.

Résumé :

Le stockage de l’énergie est un équipement unique du système électrique, dans la mesure où il peut fournir des services fonctionnellement similaires à ceux fournis par les équipements de production, de transmission et de distribution, et agir comme une charge. La plupart de nos conceptions de marché et de nos constructions réglementaires supposent que les actifs appartiennent principalement à l’une de ces catégories. Cet exposé présentera les défis soulevés par cette dichotomie entre les capacités du stockage d’énergie et le traitement réglementaire et commercial des actifs du système électrique. Il abordera également l’utilisation potentielle des droits de capacité de stockage comme moyen de surmonter ces défis.

L’intervenant :

Le Professeur Ramteen Sioshansi est Directeur adjoint du Department of Integrated Systems Engineering et Chercheur Associé au Center for Automotive Research de l’Ohio State University. Ses recherches portent sur l’intégration des technologies énergétiques avancées, notamment les énergies renouvelables, le stockage de l’énergie et le transport électrique, dans les systèmes énergétiques. Il travaille également sur la politique énergétique et la conception du marché de l’électricité, notamment en ce qui concerne les technologies avancées. Fellow de l’IEEE, il a été membre du comité consultatif d’experts de l’industrie électrique auprès du U.S. Secretary of Energy et a présidé le groupe  « Energy Storage Technologies ».

Cet évènement est organisé sous l’égide de l’Association des Economistes de l’Energie et avec le concours de la Chaire Economie de l’Electricité et de la Transition Digitale (IFP School), de la Chaire Economie du Climat, de la Chaire Armand Peugeot (CentraleSupelec, ESSEC, Université PSA) et de la Chaire Economie du Gaz  (Paris Dauphine-PSL University, IFP School, Mines Paris Tech-PSL University, Toulouse School of Economics).

Une retransmission « online » sera assurée par l’Association des Economistes de l’Energie:  inscription ici : lien

Voir les détails de l'événement

juillet 2021

Spécial Friday Lunch Meeting Débat Christian de Perthuis, 2 juillet 2021

02 juillet 2021

Intervenant

Christian de Perthuis, fondateur de la Chaire Economie du Climat & Auteur chez De Boeck Supérieur. 

Titre 

15 ans de marché carbone : six leçons pour renforcer le système

Résumé
 
A quelques jours de la présentation par la Commission européenne de son projet de réforme (14 juillet), Christian de Perthuis vous invite à venir discuter des propositions développées dans le Policy Brief réalisé en avril dernier à la demande conjointe de Confrontation Europe et de ID4D (blog de l’AFD).
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Le Friday Lunch Meeting aura lieu via l’outil Zoom.

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée ici.

12:30 pm – 14:00 pm

Voir les détails de l'événement

juin 2021

Friday Lunch Meeting Recherche, Johanna Choumert-Nkolo, 18 juin 2021

18 juin 2021

Intervenant

Johanna Choumert-Nkolo, Directrice de recherche chez EDI Global.

Titre 

Migration interne et pauvreté énergétique en Afrique du Sud

Auteurs : Johanna Choumert-Nkolo and Leonard Le Roux (Sciences Po et Université Cape Town)

Résumé
 
Malgré les progrès récents, la pauvreté énergétique reste omniprésente en Afrique subsaharienne (ASS). Ce défi est généralement plus grave dans les zones rurales. Cependant, l’urbanisation rapide ajoute un défi de taille aux autorités locales urbaines souvent sous-dotées qui peinent à fournir des services aux nouveaux citadins. Dans le cas de l’Afrique du Sud et d’autres pays d’Afrique subsaharienne, cela a entraîné une prolifération d’établissements urbains informels mal desservis à la périphérie urbaine, où le manque d’accès à l’énergie est aggravé par un manque d’accès à d’autres services et opportunités d’emploi, ce qui dans les sites de privation concentrée et multidimensionnelle. Cet article présente la première analyse de la relation entre la migration rurale-urbaine et la pauvreté énergétique en Afrique du Sud, et à la connaissance des auteurs en Afrique, en utilisant un ensemble de données de panel représentatif au niveau national. En utilisant une approche de la différence des différences, l’évolution de la pauvreté énergétique pour les migrants et les non-migrants est suivie sur une période de dix ans. On constate qu’en moyenne, le déplacement vers les zones urbaines entraîne une réduction de la précarité énergétique pour les migrants eux-mêmes, avec des réductions particulièrement spectaculaires de l’utilisation des combustibles de cuisine traditionnels. Cependant, environ un nouvel arrivant urbain sur cinq emménage dans des habitations de cabanes informelles où les gains de la migration sont négligeables du point de vue de la pauvreté énergétique, compte tenu de l’augmentation rapide de l’accès au réseau et de l’accès aux appareils électriques dans les zones rurales sud-africaines.
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Le Friday Lunch Meeting aura lieu via l’outil Zoom.

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée ici.

12:30 pm – 14:00 pm

Voir les détails de l'événement

mai 2021

WEBINAIRE Friday Lunch Meeting Recherche, Guglielmo Zappalà, 21 mai 2021

21 mai 2021

 

Intervenant

Guglielmo Zappalà, doctorant à Paris School of Economics.

Titre 

Les perceptions subjectives et l’exactitude façonnent-elles l’adaptation au changement climatique? Témoignages du Bangladesh

 
Guglielmo ZappalàRésumé
Cet article examine comment les perceptions subjectives du changement climatique des ménages ruraux au Bangladesh influencent leurs décisions d’adaptation à l’irrigation. En utilisant un ensemble de données de panel représentatif national unique d’agriculteurs au Bangladesh, j’étudie l’effet des perceptions subjectives sur l’utilisation de différents types d’irrigation au cours de diverses saisons de croissance. Je formalise un cadre théorique dans lequel les perceptions subjectives dépendent de l’environnement de référence auquel les agents sont exposés et j’en teste les implications. J’ai également défini et validé empiriquement l’hypothèse selon laquelle les agriculteurs sont soumis à un biais de disponibilité, constatant que les récentes sécheresses autodéclarées conduisent à une réaction excessive dans l’utilisation de l’irrigation sur les terres cultivables, l’effet disparaissant après une période. En comparant les souvenirs des agriculteurs des épisodes de sécheresse autodéclarés et des événements enregistrés objectivement, je trouve que la précision des agriculteurs explique les différences dans les décisions d’adaptation à l’irrigation, avec des réactions différentes à la sous-estimation et à la surestimation de ces événements. Une compréhension détaillée des perceptions des agriculteurs sur le changement climatique et les stratégies d’adaptation peut contribuer de manière significative à la conception de politiques adéquates pour la sécurité agricole.
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Le Friday Lunch Meeting aura lieu via l’outil Zoom.

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée ici.

12:30 pm – 14:00 pm

Voir les détails de l'événement

avril 2021

WEBINAIRE Friday Lunch Meeting Recherche, Julien Wolfersberger, 16 avril 2021

16 avril 2021

Intervenant

Julien Wolfersberger, Université Paris-Saclay, AgroParisTech-INRAE Economie Publique, Chercheur associé CEC.

Titre 

Investissement routier, développement et déforestation

 
Résumé
Nous étudions l’impact des investissements dans les infrastructures de transport sur l’expansion agricole en Amazonie brésilienne. Nous examinons comment la construction de nouvelles routes (ou la modernisation de celles existantes) modifie l’équilibre spatial de l’agriculture, modifie les quantités échangées et cause de la déforestation. Le modèle est quantifié à l’aide d’un nouvel ensemble de données combinant des recensements agricoles et des données satellitaires sur le couvert forestier et les réseaux routiers. Nous trouvons qu’une diminution des coûts de transport de 10% entre les états de la région de «  l’arc de déforestation  » et le port international le plus proche fait augmenter la déforestation d’environ 4% dans cette région. Nous mettons en évidence les effets d’équilibre général liés à ce résultat et détaillons plusieurs agrégats importants pour la transformation structurelle.
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Le Friday Lunch Meeting aura lieu via l’outil Zoom.

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée ici.

12:30 pm – 14:00 pm

Voir les détails de l'événement
Gratuit

Online Table Ronde, Green recovery and climate policy US vs EU, Jeudi 15 avril 2021

15 avril 2021

  VIDEO GREEN RECOVERY AND CLIMATE POLICY US VS EU

La Chaire Economie du Climat organise la table ronde GREEN RECOVERY AND CLIMATE POLICY US VS EU, le jeudi 15 avril 2021

de 14h30 à 16h30 (CEST, UTC +2, Paris) correspondance 8h30 à 10h30 (US Eastern time)

Lien zoom disponible après Inscription

Voir les détails de l'événement

mars 2021

WEBINAIRE Friday Lunch Meeting Recherche, Jordi Planelles Cortes, 19 mars 2021

19 mars 2021

Intervenant

Jordi Planelles Cortes, doctorant à l’Université Paris Saclay, à l’Université de Barcelone et à la Chaire Energie et Prospérité.

Titre 

Taxes carbone dans un réseau de production mondial.

 
Résumé
L’objectif de cet article est de mieux comprendre la taxation du carbone dans le contexte d’un réseau de production mondial de plus en plus intégré. Nous présentons un modèle qui caractérise comment, au-delà des chocs politiques propres au secteur, la structure du réseau de production mondial est capable de générer des fluctuations importantes sur la production et les émissions globales. Nous partons d’un courant de littérature qui utilise les structures de réseaux dans le cadre de modèles d’équilibre général pour caractériser les origines microéconomiques des fluctuations agrégées. Nous étendons les modèles précédents afin, entre autres, d’inclure la taxation du carbone et de prendre en charge la structure d’une base de données environnementale multi-régionale entrées-sorties. Nous fournissons une représentation empirique des différents effets de réseau qui jouent un rôle dans la diffusion globale des effets de la taxation du carbone. Nous sommes en mesure d’identifier un très petit ensemble de secteurs qui possèdent l’essentiel du potentiel de réduction des émissions. Les effets politiques de second ordre définissent les synergies entre les politiques qui appellent à une plus grande harmonisation dans l’application de la taxation du carbone dans le monde.
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Le Friday Lunch Meeting aura lieu via l’outil Zoom.

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée ici.

12:30 pm – 14:00 pm

Voir les détails de l'événement

février 2021

WEBINAIRE Friday Lunch Meeting Débat, Reza Lahidji, 19 février 2021

19 février 2021

Intervenant

Reza Lahidji, Responsable du pôle Évaluation et Gouvernance chez KPMG en Norvège, et spécialisé en évaluation des politiques publiques. Il est membre du Comité d’experts économistes auprès de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs.

Titre 

Évaluer la gestion des déchets radioactifs – Enjeux méthodologiques

 
Résumé
Les activités nucléaires de nombreux pays ont engendré, depuis plus d’un demi-siècle, un stock considérable de déchets radioactifs, pour certains à haute activité et/ou à vie longue, dont il faut assurer la gestion de façon plus sûre et durable que ce n’est le cas aujourd’hui. En outre, l’exploitation civile de l’énergie nucléaire est appelée à se poursuivre pendant au moins plusieurs décennies et représente même, pour certains, un élément important des stratégies de lutte contre le réchauffement climatique. Le problème de gestion des déchets nucléaires est donc appelé d’une part à perdurer et, d’autre part, à interférer avec les débats de politique climatique. En France, le législateur a opté en 2006 pour une solution de stockage géologique des déchets radioactifs à haute activité et à vie longue, et en a confié la responsabilité à l’Agence pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). L’Andra a développé par étapes un projet de stockage intitulé Cigéo et situé à proximité de la commune de Bure, à la limite de la Meuse et de la Haute-Marne. Ce projet doit bientôt faire l’objet d’un dépôt de dossier de déclaration d’utilité publique, qui comporte une évaluation socioéconomique (ESE).
Pour la conseiller dans la conduite de cette évaluation, l’Andra a constitué un Comité d’experts économistes qui s’est réuni à fréquence régulière au cours des deux dernières années, contribué à l’élaboration d’une méthode et supervisé les travaux d’ESE. Le Comité a notamment dû répondre aux défis méthodologiques considérables que pose l’évaluation des solutions de gestion de déchets nucléaires, notamment dans la prise en compte du très long terme et la représentation d’une incertitude radicale pour le décideur public. Ces questions méthodologiques, pour familières qu’elles soient pour l’économiste du climat, se posent ici avec une acuité plus grande encore que dans les débats sur la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, les différents choix de gestion des déchets comportent des coûts, des bénéfices et des risques qui s’étendent non pas sur des décennies ou des siècles, mais des dizaines de millénaires, et mettent en jeu des scénarios extrêmes d’évolution de la société.
 
Le séminaire cherchera à présenter les grandes lignes du projet, donner un aperçu des défis méthodologiques que pose son évaluation et analyser les réponses pratiques proposées par le comité d’experts, en mobilisant en particulier des avancées récentes de la théorie économique d’une manière ouverte et accessible.
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Le Friday Lunch Meeting aura lieu via l’outil Zoom.

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée ici.

12:30 pm – 14:00 pm

Voir les détails de l'événement

janvier 2021

WEBINAIRE Friday Lunch Meeting Recherche, Franziska Holz, 15 janvier 2021

15 janvier 2021

Intervenant

Franziska Holz, Professeure à l’Institut allemand d’études économiques (DIW Berlin)

Titre 

Marchés des ressources fossiles et changement climatique

 
 
 
Résumé
Cette conférence présentera les résultats de recherches récentes du projet de recherche économique en cours Marchés des ressources fossiles et changement climatique. La réalisation de l’accord de Paris nécessite une transformation radicale du système énergétique et, surtout, une forte réduction de l’utilisation des énergies fossiles. Par conséquent, les actifs sous forme de ressources énergétiques fossiles et d’infrastructures risquent de perdre de la valeur et de devenir des «actifs bloqués». Les propriétaires d’actifs sont incités à retarder voire à empêcher la mise en œuvre des politiques climatiques. Nous étudions comment les investissements à long terme et le risque d’échouement des actifs entravent l’efficacité de la politique climatique. Cet exposé met en lumière les résultats de la recherche sur les scénarios potentiels mondiaux d’énergie fossile jusqu’en 2050 ainsi que les risques d’échouage d’actifs régionaux sur les marchés du charbon et du gaz naturel.
 
Si vous souhaitez recevoir des invitations aux FLM, présenter vos œuvres ou vous désinscrire de la liste de diffusion, n’hésitez pas à contacter cette adresse : flm@ChaireEconomieduClimat.org

Le Friday Lunch Meeting aura lieu en anglais via l’outil Zoom.

Le lien vous sera communiqué une fois votre inscription réalisée ici.

12:30 pm – 14:00 pm

Voir les détails de l'événement
+ Exporter les évènements