Nous rejoindre

Offres de stage_imageLa Chaire Economie du Climat développe une activité de recherche appliquée sur les instruments économiques permettant d’agir face au changement climatique. Cette recherche est organisée en programmes conduits par des chefs de projet sous la coordination du Président de son Conseil Scientifique

La CEC propose chaque année des offres de stages (de 6 mois, à débuter en mars/avril) s’adressant à des étudiants de Master 2 recherche.

 

***

Les offres de stage 2016 sont closes. Tous les postes ont été pourvus.

Vous trouverez ci-dessous le détail des stages en cours cette année :

 

Stage « Innovation et Prix du carbone » :

La mise en place de politiques de tarification du carbone entraine à court terme des effets de substitutions entre technologies existantes, substitutions qui font déjà l’objet de recherches à la Chaire. A plus long terme, l’existence de ces politiques, et en particulier depuis 2005 le système européen de quotas carbone, est également sensée favoriser l’émergence de technologies et de processus innovants. La Chaire Economie du Climat souhaite approfondir le lien entre politiques de tarification du carbone et innovation, telle que mesurée par les données de brevets.

***

 

Stage « Transition énergétique, transferts de richesse entre territoires et conditions du maintien des mécanismes de péréquation » :

La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte fixe plusieurs objectifs ambitieux d’ici 2050 et transformera en profondeur les territoires français en matière énergétique (réduction des émissions de CO2, développement des énergies renouvelables, réduction de la consommation, déploiement de bornes de recharge du véhicule électrique, mise en place de territoires à énergie positive pour la croissance verte…). Dans ce contexte, la Chaire Economie du Climat souhaite approfondir l’analyse des effets de la transition énergétique sur les transferts de richesses entre territoires et les conséquences en termes d’émissions de CO2.

***

 

Stage 2016 intitulée « Risque et réduction des émissions agricoles » :

Un certain nombre de mesures dans les secteurs agricoles et forestiers peuvent contribuer à atténuer le changement climatique. La nature risquée de ces pratiques peut constituer un des verrous majeurs à leur diffusion et à leur adoption. En effet, les incertitudes sont multiples concernant ces pratiques. Par exemple, la réduction de l’utilisation de fertilisants pourrait accroître la vulnérabilité de l’activité agricole en amplifiant le risque de perte de productivité. Ainsi, la perception des risques et l’attitude vis-à-vis du risque des agriculteurs et gestionnaires forestiers, le risque inhérent aux mesures d’atténuation et la manière dont ces trois éléments influent sur l’adoption de ces options sont des objets de recherche cruciaux. Ce constat de départ pose un certain nombre de questions de recherche, qui ont une résonance opérationnelle importante.

***

 

Stage « Analyse des « budgets carbone » dans le secteur du bâtiment » :

Ca stage portera sur l’analyse de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC)  instaurée par la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte : celle-ci doit conduire à la division par 4 des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Des « budgets-carbone » seront ainsi attribués aux divers secteurs de l’économie et révisés tous les 5 ans. L’amorce des premiers travaux de révision se fera dès le printemps 2016. En ce qui concerne le secteur du bâtiment, on doit notamment atteindre une baisse de la consommation énergétique de 28% à l’horizon 2030 par rapport à 2010. L’objectif du stage est de faire une analyse critique de la SNBC appliquée au secteur du bâtiment et de préparer la prochaine révision de la SNBC.

***

 

Stage «  Comprendre les déterminants économiques de la décision de procéder à des mesures dans les bâtiments » :

Ce stage porte sur les conditions économiques de la mesure des performances thermiques des bâtiments et s’inscrit dans un programme de recherche partagé par la CEC et le CSTB, comportant notamment :

  • Des travaux du CSTB sur la mesure in situ de la performance thermique des locaux neufs ou rénovés, notamment dans une perspective de promouvoir la garantie de résultats
  • Des recherches menées à la CEC sur la valeur ajoutée de l’information sur les performances thermiques des bâtiments

Le stage consistera à dresser un état de l’art sur le marché de la mesure de performance et ses déterminants dans l’activité économique en général et dans le bâtiment en particulier.

***

 

Stage « Leçon des expériences de tarification du carbone dans le secteur du transport » :

Depuis une dizaine d’années, plusieurs dispositifs de tarification des émissions de CO2 ont été mis en place dans le monde. Certains d’entre eux concernent en particulier le secteur du transport (de passagers et de fret, au niveau domestique ou international). La Chaire Economie du Climat souhaite approfondir la question en essayant de tirer les leçons de ces expériences en Europe et dans le reste du monde.

***