Press

[🇫🇷] Tribune : six mois avant la COP28, où en est-on du financement des énergies fossiles ?

Published on 23 May 2023
L’Observatoire de la finance durable, qui réunit les principaux membres de la Place financière française, recense les engagements des acteurs financiers. Son Comité scientifique et d’expertise a publié plusieurs recommandations pour renforcer l’information sur le financement des énergies fossiles. Une tribune rédigée par les membres du Comité scientifique et d’expertise de l’Observatoire de la finance durable : Anna Creti, Charlotte Gardes, Guillaume Neveux et Lucie Pinson.
 
Le financement de nouveaux projets d’énergies fossiles est au cœur de l’actualité. Début mars 2023, 37 ONG ont transmis une lettre au directeur de la Net Zero Banking Alliance, lui rappelant le besoin impérieux pour ses membres de s’engager à ne plus fournir de services financiers au développement de nouvelles infrastructures gazières au Texas [1]. Le 20 mars 2023, c’est le GIEC qui a publié la synthèse de son 6e rapport d’évaluation, rappelant l’inadéquation entre les financements dédiés à l’atténuation du changement climatique et ceux, dépassant ces derniers, dédiés aux énergies fossiles. Selon Ember, 2023 pourrait être l’année où les énergies renouvelables atteindront un point de basculement et où les émissions de gaz à effet de serre liées à la production d’électricité commenceront à diminuer, du fait d’une baisse de la production d’énergies fossiles [2]. Enfin, la saison en cours des assemblées générales démontre, tant aux États-Unis qu’en Europe, une hausse des dépôts de résolutions climatiques, dans le secteur énergétique [3] notamment.